Comment recoudre un bouton de manteau ?

Un bouton qui a disparu, qui est cassé ou décousu, voilà qu’on ne se sent pas très bien. La situation est d’autant plus insupportable quand il s’agit du bouton d’un manteau fétiche. Nul besoin de s’en séparer, voici de très bonnes méthodes et quelques astuces pour recoudre un bouton de manteau sans trop de difficultés, de sorte que le bouton ne lâche plus.

Coudre un bouton sur un manteau

Le tailleur le confirmera sans doute, coudre un bouton de manteau est différent et beaucoup plus complexe que de coudre celui d’une simple chemise. De par sa nature solide et épaisse, le tissu d’un manteau est difficile à manier et requiert un certain nombre de techniques. Pour ce faire, la première étape consiste à disposer le bouton à sa place en veillant à laisser un espace entre le bouton et le tissu. Puis, se munir d’un fil qui correspond à la couleur du bouton et des fils qui ont été utilisés sur les autres boutons, ainsi que d’une aiguille, outil indispensable d’un couturier. Il faut veiller à ce qu’elle soit suffisamment solide pour travailler le tissu du manteau. Il faut ensuite disposer une tige d’allumette entre les trous de couture du bouton et commencer à coudre en veillant à ce que les fils passent par-dessus l’allumette. Une fois que le fil est assez serré, il suffit de retirer la tige et de le passez trois fois sous le bouton puis de réaliser trois points et de couper le fil. Le tour est joué.

Astuces pour renforcer un bouton de manteau

Comme le manteau est cousu à l’aide d’un tissu solide, il va de soi d’utiliser un fil solide. Il est donc préférable d’opter pour les fils de pêche ou ceux à brodés, ainsi rigide pour maintenir le bouton de manteau. Il est également possible de coudre deux fois de suite le bouton d’un manteau pour veiller à ce qu’il reste en place même si la première couture se détache. Enfin, pour renforcer les fils, il suffit de l’enduire de vernis à ongle transparent des deux côtés du bouton. Grâce à ces astuces, plus de chance pour le bouton de s’échapper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *