Finir sa couture en 8 méthodes

Pour certains, la couture est un travail à la chaîne, mais parfois ils passent alors à côté de l’essentiel. Il ne suffit pas d’assembler les bonnes pièces entre elles, mais aussi de s’assurer que les coutures soient bien soudées pour tenir assez longtemps. Tout cela se passe au niveau de la finition. En outre, la réussite de votre couture repose sur une finition soignée, d’où l’importance de peaufiner cette étape ultime. Les couturiers procèdent différemment pour achever une couture. Le choix de la méthode dépend grandement du tissu et de la fonction de l’objet.

1. La couture crantée

Avec un tissu épais dont les fibres ne risquent pas de se défaire, il suffit de cranter les coutures à l’aide d’une paire de ciseaux cranteurs. C’est à la fois pratique et efficace. Sa réalisation ne vous demande que peu de temps, mais sauf que l’esthétique est négligée.

 2. Le surfil

Le surfil est une couture ouverte à réaliser sur les bords d’un vêtement s’il n’est pas doublé. Ce point de couture est vraiment facile à faire.

 3. Finition à la surjeteuse

Pour des finitions impeccables, la surjeteuse comporte trois fonctions. En une seule opération, la machine coupe, pique et surfile les tissus. A défaut de surjeteuse, vous pouvez utiliser le point de bourdon de votre machine à coudre.

 4. La couture rabattue

La couture rabattue est généralement appliquée sur les côtés des jeans. Non seulement, elle revêt un aspect esthétique indéniable, mais en plus, elle renforce la première couture.

 5. La couture anglaise

Les coutures anglaises garantissent des finitions de pro. A réaliser sur des tissus fins et légers.La technique de la couture anglaise consiste à superposer les pièces envers contre envers pour des coutures nettes et propres. Elle permet également de cacher les bords.

 6. Ganser les coutures

La méthode suivante vise à ganser les coutures. Elle consiste à effectuer une finition des bords au biais.Ganser convient parfaitement à la réalisation d’ourlets dont les tissus s’effilochent comme dans le cas des vêtements d’été transparents et sans doublure.

 7. L’ourlet

La finition en ourlet est souvent utilisée pour border les mouchoirs et les foulards. On réserve cette méthode pour les tissus légers. Elle peut prendre du temps, surtout à la main. En tout cas, le résultat final est très sympa.

 8. Finition mixte : cranter et piquer les coutures

Enfin, la finition mixte qui combine deux techniques : cranter et piquer.Les bords des valeurs des coutures sont crantés avant d’être piqués sur leur longueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *